Les connaissances scientifiques sont capitales pour la pratique médicale. Les médecins actifs devraient être en mesure de soigner leurs patients sur la base des données les plus récentes – au sens de la «médecine fondée sur les preuves». Pour ce faire, il est indispensable qu’ils aient accès à une information de qualité. Or, malgré le succès de l’initiative «Open Access», la majeure partie de la littérature médicale reste réservée aux abonnés ou au personnel d’institutions qui s’acquittent de licences payantes. Dans ce contexte, l’ASSM a œuvré en faveur de l’acquisition d’une licence nationale pour la Cochrane Library.

Voici l’article de l’ASSM: Lien