C’est avec grand plaisir que nous présentons dans ce numéro de Paediatrica une série d’articles de dermatologie pédiatrique, qui relèvent d’un intérêt clinique particulier pour les pédiatres. Ils ont été rédigés dans différentes régions du pays et reflètent par là le riche réseau et la belle collaboration qui règne dans cette spécialité en Suisse.

La dermatologie pédiatrique s’est entre-temps établie en tant que spécialité, aussi en Suisse. Des consultations spécialisées pour enfants avec des maladies cutanées existent actuellement dans toutes les cliniques universitaires et dans plusieurs hôpitaux cantonaux. On perçoit aussi un intérêt croissant de la part des dermatologues en pratique privée, ce qui se reflète dans la présence accrue de sujets touchant à la dermatologie pédiatrique lors des cours de formation continue de la spécialité.

Le département de dermatologie pédiatrique de la Clinique pédiatrique universitaire Zurich fête cette année son dixième anniversaire, après avoir constamment grandi et élargi son activité clinique et académique.

Au niveau international, le développement de la spécialité est dynamique et il existe plusieurs sociétés et manifestations de formation continue internationales. En Europe, on mentionnera notamment l’European Society for Pediatric Dermatology (ESPD), qui organise chaque année un important congrès ouvert aussi aux pédiatres. En Suisse, la dermatologie pédiatrique est représentée par le Swiss Group for Pediatric Dermatology (SGPD).

L’éventail des maladies dermatologiques de l’enfant est très large. Pour cette édition, nous avons choisi comme sujets la prise en charge des naevi mélanocytaires congénitaux et acquis, le vitiligo et autres taches blanches, les infections cutanées de l’enfant, les signes cutanés de maladies systémiques, ainsi que les urgences dermatologiques en pédiatrie. D’autres sujets importants, comme les anomalies vasculaires, le mélanome de l’enfant, les maladies unguéales et la protection solaire ont été traitées dans des éditions précédentes de Paediatrica.

Dans ce sens, nous vous souhaitons une lecture agréable, passionnante et instructive.