Jeudi, 6 juin 2019, 17h00 – 18h45
Espocentro, Via Giuseppe Cattori 3, Bellinzona, Salle 1

Comme d’habitude, l’Assemblée générale s’est tenue dans le cadre du Congrès annuel, qui a été organisé cette année par le comité local sous la direction du président de la SSP, Gian Paolo Ramelli. Avant l’ouverture de l’assemblée, divers prix sont décernés. La SSP a pour la première fois sponsorisé le prix de la SwissPedNet Translational & Clinical Research Session à hauteur de CHF 6’000.-, qui va à parts égales à Carmen de Jong de l’Institute of Social and Preventive Medicine (ISPM) Berne et Patrick Meyer du Kinderspital Zurich. Le meilleur poster, primé d’un montant de CHF 2’000.-, est celui de Julia Brandenberger de Bâle, avec pour titre „Comparison of the health care use of asylum-seeking patients and local patients in a tertiary pediatric hospital in Switzerland“. Le prix mémorial Guido Fanconi est remis à Christoph Berger, médecin-chef du Service d’infectiologie et hygiène hospitalière au Kinderspital Zurich et depuis 2018, directeur médical adjoint. Il est honoré pour ses réalisations exceptionnelles en pédiatrie en Suisse, en particulier pour la prévention, le diagnostic et la thérapie de maladies infectieuses. Le Talentprize enfin, d’une valeur de CHF 5’000.- va à Jakob Usemann pour son travail „Exposure to moderate air pollution and associations with lung function at school-age: a birth cohort study“. Jakob Usemann et Fabienne Decrue, étudiante doctorante en première année, supervisée par ce dernier, sont co-auteurs (equal contributors). 

 

1. Ouverture et élection des scrutateurs
Le président Gian Paolo Ramelli est ravi d’accueillir la SSP chez lui et souhaite la bienvenue à toutes et tous. Nicole Jundt Herman et Valdo Pezzoli sont élus en tant que scrutateurs. 85 membres disposant d’un droit de vote assistent à l’assemblée, quatre se sont excusés.

 

2. Procès-verbal de l’AG du 24.05.2018
Le procès-verbal de l’Assemblée générale de l’année passée a été publié sur le site internet Paediatrica et ne sera pas lu, https://paediatrica.swiss-paediatrics.org.

Le procès-verbal est accepté à l’unanimité avec remerciements.

 

3. Rapport du président
La rapport du président a également été publié dans la Paediatrica, https://paediatrica.swiss-paediatrics.org/jahresbericht-des-praesidenten/. Le président aborde brièvement les points les plus importants. Avec la traduction française de l’Atlas du développement de l’enfant et du « Profil professionnel pédiatre en cabinet et à l’hôpital », deux grands projets ont pu être achevés l’année dernière. Ce dernier a été élaboré en collaboration avec Kinderärzte Schweiz. Afin d’être à la hauteur des moyens de communication modernes, un nouveau concept, basé sur un nouveau format en ligne, a été développé pour la revue Paediatrica et est disponible depuis le mois de mars. Les articles de formation continue subsisteront en version imprimée.
Ces dernières années les tâches de l’organisation faîtière fPmh (foederatio Paedo-medicorum helveticorum) se sont limitées à l’organisation du Congrès commun. De concert avec les deux autres sociétés pédiatriques (SSPPEA et SSCP) a été décidée sa dissolution. A l’avenir, la coopération sur des questions communes sera directe. La création du groupe parlementaire Médecine des enfants et adolescents est le premier projet des trois sociétés. La digitalisation du carnet de santé est une vision d’avenir pour laquelle les premières mesures ont déjà été prises (plus d’informations sous point 8).

Le rapport est accepté à l’unanimité et avec remerciements.

 

4. Autres rapports
Les autres rapports sont disponibles sur le site internet de Paediatrica https://paediatrica.swiss-paediatrics.org. Personne ne souhaite prendre la parole.

Les autres rapports sont acceptés à l’unanimité.

 

5. Membres
Depuis la dernière Assemblée générale, le nombre total de membres a augmenté de 50 pour atteindre un total de 2529 membres, dont 1999 membres ordinaires. Dix membres sont décédés au cours de l’année, dont Elsbeth Köng, membre honoraire. En leur mémoire l’Assemblée observe une minute de silence.

 

6. Comptes 2018, rapport des réviseurs 
La trésorière Valérie Dénervaud présente les comptes 2018 et explique les chiffres les plus importants. Le décompte détaillé peut être consulté dans la salle. L’exercice clôt avec des dépenses de CHF 1’305’972.69 et des recettes de CHF 1’306’734.41, soit un bénéfice de CHF 761.72. Le bilan de la SSP présente au 31.12.2018 des actifs de CHF 1‘229‘842.38, des capitaux étrangers (à court et long terme) de CHF 357’892.72 et un capital propre de CHF 871‘949.66.
Les comptes ont été révisé par CORE Fiduciaire Revicor Consulting SA à Fribourg qui a confirmé que la comptabilité est conforme à la loi. Elle propose à l’Assemblée générale d’accepter les comptes 2018.
Lors de l’approbation en cours, Rolf Temperli intervient et souhaite revoir les diapositives du compte des résultats. Dû à une erreur d’un signe du chiffre des fonds, respectivement de la dissolution de ce dernier, le résultat sur le dia n’est pas correct. La trésorière et la secrétaire générale présentent leurs excuses pour cette mégarde, qui n’altère pas l’exactitude des comptes. De plus, Rolf Temperli désire savoir pourquoi les comptes n’ont pas été envoyés avec les documents de l’AG comme c’était le cas dans le passé. Selon Claudia Baeriswyl, cela s’est fait en concertation avec le réviseur professionnel, prioritairement pour des raisons de coût et de protection de l’environnement (2500 exemplaires pour 100 participants à l’AG). A l’avenir, les comptes annuels seront publiés dans la section des membres du site web. Michael Grotzer suggère de présenter à l’avenir un comparatif Budget-Comptes. La proposition est retenue par le secrétariat pour 2020. Une fois ces questions clarifiées, Claudia Baeriswyl demande que le vote réalisé qu’à moitié soit répété.

Les comptes 2018 sont acceptés par 28 Oui, 4 Non et 24 Abstentions déclarés à main levée.

 

7. Décharge du comité
L’erreur de présentation révélée sous le point 6 de l’ordre du jour n’affecte pas le travail correct effectué par le comité, comme en témoigne l’approbation des comptes annuels par l’Assemblée générale.

Par conséquent, la décharge est accordée à l’unanimité.

 

8. Numérisation du carnet de santé
Susanne Stronski, membre du comité, présente le projet « Numérisation du carnet de santé » et les travaux effectués à ce jour. De mars à décembre 2018, les cheffes de projet Susanne Stronski et Julia Dratva (Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften ZHAW) ont réalisé un avant-projet au nom de la SSP et du Collège de médecine de premier recours CMPR. Résultat de l’analyse : le projet est d’actualité et la faisabilité technique avérée. La réalisation du carnet de santé numérisé, en tenant compte de la protection des données et de la sécurité de l’information, est possible, la coordination avec le carnet de vaccination électronique est nécessaire et faisable. L’intégration dans le dossier du patient électronique n’est pas envisagée ; un service supplémentaire est prévu, notamment la numérisation du carnet de santé SSP en tant qu’application web et App mobile. Le carnet de santé deviendra un “parent-owned health document”, qui devrait faciliter la continuité des soins et de la prévention et permettre plus d’autogestion aux parents d’enfants sains et malades. Un comité consultatif de spécialistes, composé de représentants de différents partenaires, a commencé son travail et divers contacts ont été établis avec des organisations de différents domaines. Deux demandes de financement (en tant que demandes de projets) ont malheureusement été rejetées ; il faudra explorer d’autres voies ou possibilités. Le comité s’est prononcé à plusieurs reprises en faveur de la poursuite du projet et est d’avis que le carnet de santé digital devrait rester entre les mains de la SSP, à l’instar du carnet imprimé. Ceci ne sera possible que si la société participe de manière significative au financement. Le budget 2020 prévoit CHF 25’000.- pour les prochaines étapes. Le budget sera soumis au vote au point 9 de l’ordre du jour. Toutefois, avant cela, l’assemblée devra donner son avis sur le projet. Susanne Stronski répond à quelques questions et se retire des débats.

Le président reprend la parole et soumet au vote deux motions.

Motion 1: Le comité demande à l’assemblée d’accepter la poursuite du projet « Digitalisation du carnet de santé »

La motion 1 est acceptée avec 51 Oui, 4 Non et 7 Abstentions déclarés à main levée

Après approbation, la deuxième motion sera également soumise au vote, en soulignant une fois de plus qu’indépendamment de ceci, un montant de CHF 25’000.- est inclus dans le budget 2020. Le budget sera soumis au vote au point suivant de l’ordre du jour. 

Motion 2: Le comité soumet à l’assemblée une proposition d’autorisation financière d’un montant maximal de CHF 100’000.-, limité à trois ans (AG 2019 – AG 2022), à financer sur les fonds propres, en indiquant le juste motif de l’utilisation.

La motion est acceptée avec 47 Oui, 2 Non et 16 Abstentions déclarés à main levée.

 

9. Budget 2020
La trésorière Valérie Dénervaud présente le Budget 2020, qui prévoit des recettes de CHF 1’093‘700.-. En revanche, les dépenses prévues se montent à CHF 1’127‘020.-, se traduisant par une perte de CHF 33‘320.-. Les tâches de la SSP ne cessent de croître, la professionnalisation progresse, ce qui entraîne des coûts afférents. Dès lors que les participants ont accepté le projet pour la digitalisation du carnet de vaccination, la trésorière demande l’approbation du budget 2020 avec les CHF 25’000.- prévus à cet effet.

Le budget 2020 est acceptée avec 50 Oui, sans voix contraires et 14 Abstentions déclarés à main levé.

 

10. Elections
Conformément aux statuts, les membres du comité doivent être réélus cette année. Oskar Jenni, depuis 2010 représentant des spécialistes au sein du comité et Bettina Henzi, depuis 2017 représentante des assistants, ont donné leur démission. Le président les remercie pour le travail effectué, leur grand engagement et leur remet un cadeau. Daniel Konrad du Kinderspital Zurich se met à disposition en tant que successeur d’Oskar Jenni. Il se présente brièvement. Personne n’a pu être trouvé pour succéder à Bettina Henzi, par conséquent les assistants ne seront représenté-e-s que par Catherine Jorgensen. Les autres membres se présentent à la réélection.

Président et vice-président
Gian Paolo Ramelli se met à disposition pour un nouveau mandat, Philipp Jenny en tant que vice-président. Les deux doivent être confirmés dans leur fonction par l’assemblée.

Gian Paolo Ramelli et Philipp Jenny sont confirmés dans leurs fonctions pour une nouvelle période de deux ans par acclamation.

Membres du comité de la SSP
Les personnes suivantes se mettent à disposition pour le comité : Christoph Aebi (Nucleus), Dominique Gut (Nucleus), Valérie Dénervaud (trésorière), Sylvia Gschwend-Eigenmann, Catherine Jorgensen, Nicole Jundt Herman, Daniel Konrad, Roger Lauener, Andreas Nydegger, Traudel Saurenmann, Susanne Stronski, Jan Teller, Maya von Planta.

L’élection est unanime et par acclamation.

Délégués auprès de la Chambre médicale et de l’assemblée des délégués de la FMH
Les délégués actuels, Gian Paolo Ramelli et Nicole Jundt Herman acceptent de rester pour une nouvelle période de deux ans dans la Chambre médicale. Christoph Aebi est le délégué remplaçant actuel. Nicole Jundt Herman représente la SSP également auprès de l’assemblée des délégués de la FMH. L’élection ordinaire des délégués pour l’assemblée des délégués de la FMH est effectuée par la Chambre médicale. L’Assemblée générale n’a pas besoin de s’exprimer à ce sujet, à moins qu’il y ait des objections à ce que quelqu’un reste en fonction.

Gian Paolo Ramelli et Nicole Jundt Herman sont confirmés en tant que représentants SSP auprès de la Chambre médicale, Christoph Aebi en tant que remplaçant. Nicole Jundt Herman reste auprès de l’assemblée des délégués de la FMH.

Membres d’honneur
Nicole Pellaud a remis son mandat de présidente il y a deux ans et elle a quitté le comité il y a une année. Ses grands mérites en faveur de la SSP ont déjà été reconnus dans le passé. Cet été elle quittera la Suisse pour le Canada. En lui décernant la qualité de membre d’honneur, le comité souhaite lui exprimer sa vive reconnaissance.  

Mario Bianchetti est nommé membre d’honneur pour ses grands services rendus à la pédiatrie, notamment la promotion de la pédiatrie au Tessin. Au fil du temps, il s’est occupé d’innombrables étudiants en médecine et assistants en formation post-graduée et les a inspirés à s’impliquer dans la pédiatrie. Pendant de nombreuses années, il a dirigé l’examen de spécialiste pour la SSP et a été actif dans divers comités, tels que la rédaction de la Paediatrica.

Stephan Rupp, ancien coprésident de la SSP, sera honoré pour ses mérites exceptionnels lors de la fondation de la société professionnelle Médecins de famille et de l’enfance Suisse mfe. Grâce à mfe, le poids politique des pédiatres en cabinet en particulier, s’est considérablement accru. De plus, Stephan Rupp a également représenté la SSP dans le comité lors de l’initiative pour la médecine de famille ; le premier grand succès politique des médecins de famille et pédiatres suisses.

Mario Bianchetti, Stephan Rupp ainsi que Nicole Pellaud sont nommés à l’unanimité membres d’honneur de la SSP.

Organe de révision:
Le comité propose de renouveler le mandat de CORE Fiduciaire Revicor Consulting SA de Fribourg pour une année supplémentaire.

CORE Fiduciaire Revicor Consulting SA est nommée à l’unanimité avec une abstention.


11. Divers
Annonce Congrès 2020
Benedikt Huber du comité scientifique local de Fribourg invite d’ores et déjà tout le monde au Congrès 2020, qui aura lieu les 4 et 5 juin à Fribourg. Le thème sera la pédiatrie intégrative (Pediatric Integrative Medicine; building bridges between conventional and complementary medicine).

Profil professionnel pédiatre en cabinet et à l’hôpital
Andreas Geiser a dirigé le groupe de travail « Profil professionnel » et a le plaisir de présenter l’œuvre terminée. Le texte a été peaufiné au fil des mois en collaboration avec Kinderärzte Schweiz ; des adaptations pourront et devront être faites. Les commentaires sont toujours bienvenus. 

Il n’y a pas d’autres demandes de parole. Le président clôt l’Assemblée générale à 18h45 et invite à la soirée de gala au Château de Bellinzone.